Indice CBB : Les valeurs de mai poursuivent leur déclin et favorisent les acheteurs

June 18 2020
CBB

Comme l’on pouvait s’y attendre, mai a été un mois très difficile pour de nombreux membres de l’industrie de l’automobile partout au Canada, ce qui s’est reflété sur l’évolution des valeurs de notre indice. Au cours des derniers mois, l’Indice des valeurs du Canadian Black Book a accusé des baisses que l’on n’aurait jamais crues possibles dans le secteur canadien de l’automobile.

L’Indice de la valeur retenue des véhicules d’occasion du CBB pour les véhicules de deux à six ans a perdu 5,3 points en mai 2020, après avoir chuté de 3,2 points en avril, pour une baisse totale de 7,8 points rien que depuis mars. Nous entrevoyons la possibilité d’encore dix points de déclin avant que les valeurs ne commencent à remonter vers la fin de 2020.

Les fourgonnettes ont subi la plus forte baisse, soit 11,6 points par rapport au même mois l’année dernière, suivies de près par les voitures sport (11,2 points), puis par les camionnettes compactes (8,4 points).

Si l’on compare les résultats de mai à ceux d’avril 2020, c’est la catégorie des voitures sport qui a connu les pires résultats avec une perte de 5,0 points, une baisse exceptionnelle en seulement un mois. La catégorie des voitures sport devrait normalement bien performer à cette époque de l’année, mais le marché actuel ne suit pas les tendances saisonnières habituelles en raison de la pandémie. Deux autres segments qui ont subi un impact négatif en mai sont la catégorie très populaire des VUS intermédiaires, qui baissé de 4,6 points, et celle des voitures intermédiaires, qui a perdu 3,8 points.

Comparativement aux résultats de mai 2019, la catégorie des voitures sous-compactes a vu un regain remarquable de 7,6 points. Les fourgonnettes pleine grandeur ont gagné 4,2 points au cours des 12 derniers mois. Nous prévoyons toutefois que ce segment subira de la pression car certaines entreprises réduiront leurs parcs automobiles à un moment où il sera un peu plus difficile de trouver acheteur pour une fourgonnette de type strictement commercial en raison de la conjoncture économique incertaine.

Un seul segment a connu une hausse par comparaison au mois dernier, soit celui des voitures de luxe haut de gamme, qui affiche un léger gain de 0,2 point, c’est-à-dire qu’il est demeuré essentiellement inchangé.

Comme beaucoup de domaines, l’industrie automobile est de nature très cyclique. Nous nous attendons pleinement à ce qu’une fois que le surapprovisionnement que nous prévoyons au cours des cinq à six prochains mois aura été écoulé sur le marché et que l’économie commencera à se renforcer, les prix se mettront à remonter. Entre temps, le marché est favorable aux acheteurs, et l’on peut faire d’excellentes affaires au bloc.