Marché canadien de l’automobile 2021-03-09

March 12 2021
CBB

Prix de gros, semaine finissant le 5 mars

Les prix de gros des véhicules d’occasion au Canada ont continué à augmenter dans l’ensemble la semaine dernière, pour une nouvelle semaine de résultats positifs. Les prix ont largement dépassé la norme saisonnière (2017-2019) pour l’ensemble du marché, particulièrement du côté des camionnettes/VUS. Les voitures ont rebondi après les résultats de la semaine précédente, affichant une hausse largement supérieure aux résultats historiques (2017-2019), tandis que les segments de camionnettes et de VUS ont vu leurs prix continuer à se renforcer considérablement, dépassant non seulement les résultats normaux (2017-2019), mais s’approchant presque des meilleures performances de l’automne dernier.

Segments de voitures

• Les voitures d’occasion ont connu un rebond la semaine dernière, affichant une variation de +0,04 pour cent, une nette amélioration par rapport au déclin de -0,13 pour cent enregistré la semaine précédente.
• La plupart des segments de voitures ont affiché une hausse pour la semaine, à commencer par les voitures intermédiaires, qui ont augmenté de +0,58 pour cent, suivies des voitures de luxe d’entrée de gamme (+0,36 pour cent) et des voitures compactes (+0,29 pour cent).
• Les voitures sous-compactes (+0,18 pur cent), les voitures pleine grandeur (+0,17 pour cent), les voitures de luxe (+0,10 pour cent) et les voitures sport (+0,10 pour cent) ont également eu une semaine positive.
• Le seul segment à avoir enregistré un déclin marqué de ses valeurs a été celui des voitures de luxe haut de gamme
(-0,91 pour cent); les prix des voitures sport haut de gamme ont également accusé un léger recul de -0,2 pour cent.

Segments de camions

• Les valeurs des camions ont affiché de solides résultats, gagnant +0,48 pour cent pour la semaine après la hausse de +0,17 pour cent enregistrée la semaine dernière.
• Les fourgonnettes ont connu la hausse hebdomadaire la plus importante, soit +1,12 pour cent, suivies des camionnettes compactes (+0,63 pour cent), des VUS sous-compact de luxe (+0,62 pour cent) et des VUS intermédiaires de luxe (+0,62 pour cent).
• Tous les segments de camions ont connu une semaine positive, mais ce sont les VUS sous-compacts qui ont marqué le gain le plus faible (+-0,13 pour cent).

Indice de la valeur retenue mensuel

Février 2021 a vu l’établissement d’un nouveau record de tous les temps pour l’Indice de la valeur retenue des véhicules d’occasion du Canadian Black Book. Cet indice, qui suit la valeur retenue des véhicules de 2 à 6 ans, a atteint 114,0 points, soit 1,5 points de plus qu’en janvier. Ce nouveau record représente une hausse de 1,3 pour cent par rapport à janvier 2021 et de 5,3 % comparativement à février 2020. En dollars absolus, les prix des véhicules d’occasion ont connu un renforcement dans le marché au cours des deux dernières semaines. L’Indice, mesuré en fonction du prix de détail suggéré du fabricant pour le véhicule neuf correspondant, avec rajustement pour la saisonnalité, démontre clairement que les prix des véhicules d’occasion canadiens sont à un niveau record.

Prix
de détail des véhicules d’occasion et volumes d’inscriptions

Les prix demandés
ont légèrement augmenté la semaine dernière (moyenne mobile quotidienne et 14 jours)
après le fléchissement des prix de détail moyens qui avait suivi le pic atteint
durant la troisième semaine de janvier. Bien que les prix demandés moyens
semblent continuer à baisser selon la moyenne mobile de 28 jours, la moyenne mobile quotidienne et celle de 14
jours démontrent que les prix de détails commencent à remonter. Cette
analyse est basée sur environ 130 000 véhicules affichés en vente chez les
détaillants canadiens.

Comme nous l’avons indiqué au cours des dernières semaines, nous demeurons optimistes dans nos attentes quant aux prix de détail, car la tendance saisonnière pointe normalement vers une augmentation des prix avec l’arrivée du printemps. Toutefois, l’incertitude demeure quant à l’impact que les restrictions et les mesures de distanciation sociale actuelles auront sur les ventes printanières. Le relâchement des mesures de confinement en Ontario pourrait entraîner une hausse de la demande au détail. L’équipe du Canadian Black Book continue de surveiller l’impact possible de la pénurie de puces électroniques sur les stocks de véhicules neufs, qui continuera sans doute à stimuler la demande de véhicules d’occasion, ce qui, à court terme, aura un effet haussier sur les prix de détail.

Le volume d’inscriptions a augmenté la semaine dernière (moyenne mobile quotidienne et 14 jours); bien que ce volume se maintienne autour de 130 000 unités, il est passablement plus élevé que le creux de 110 000 unités observé à la fin d’août. Il subsiste une pénurie généralisée de produits d’occasion sur le marché, mais nous continuons d’observer une hausse soutenue du nombre de véhicules annoncés en vente, comme le démontre le graphique ci-dessous.

Volume

Ventes de véhicules d’occasion au détail

Le volume d’inscriptions a connu une autre semaine positive, l’Indice du volume d’inscriptions du CBB grimpant à 1,016 de 1,011 la semaine précédente. L’Indice continue d’indiquer que le volume total d’inscriptions est plus élevé que pour la même période en 2020, mais beaucoup plus bas que celui de 2019. À court terme, nous continuons de prévoir des ventes de véhicules neufs plus faibles en raison de la pénurie de puces, ce qui réduira les stocks de véhicules d’occasion. L’on s’attend à ce cet approvisionnement réduit demeure un facteur important à court terme.

Vente de gros

Le marché canadien de
gros a poursuivi sur sa lancée la semaine dernière; la demande de camionnettes et
de VUS a continué à afficher des résultats hebdomadaires positifs. Le segment
des voitures a rebondi après les déclins de la semaine d’avant pour atteindre
un résultat hebdomadaire positif. Les stocks demeurent limités alors que la
demande continue d’augmenter, ce qui est à l’origine de ces gains de valeur.

La semaine dernière, l’équipe
d’analystes du CBB a observé des taux de vente robustes; les acheteurs veulent
se restocker et semblent plus disposés à accepter les conditions des vendeurs.
Certains vendeurs éprouvent des difficultés d’approvisionnement en raison du
manque de produits neufs pour remplacer les véhicules plus anciens, et du fait
que ces derniers sont maintenus en service plus longtemps que la normale.

Le marché américain ayant poursuivi son effervescence cette semaine et le taux de change étant demeuré favorable à l’exportation, les acheteurs qui exportent des véhicules vers les États-Unis ont continué à exercer une pression sur l’approvisionnement canadien en raison de la demande élevée aux enchères. Cette semaine, nous prévoyons à nouveau que la pénurie de véhicules et la demande élevée continueront à pousser les valeurs à la hausse, car tous se disputent les stocks à l’approche de la période intense qu’est la saison de vente printanière.

Perspectives du Canadian Black Book sur le marché

Économie et gouvernement

• Le dollar canadien a considérablement faibli, terminant la semaine à son niveau hebdomadaire le plus bas. Certains mouvements des obligations, des actions et du dollar américain se sont inversés. Les marchés demeurent volatils et les choses évoluent rapidement. Le dollar canadien bénéficie d’une balance commerciale avantageuse, le Canada ayant enregistré un excédent commercial de 1,4 milliard de dollars en janvier, le premier depuis mai 2019, ce en raison d’une forte augmentation de 8,1 % de ses exportations de marchandises. Il s’agit de l’excédent le plus important depuis juillet 2014. Le mouvement est largement attribuable à la hausse des exportations vers les États-Unis, dont l’économie est en train de reprendre.
• La chaîne CBC a annoncé jeudi que les prix du pétrole brut ont grimpé après que l’OPEP et ses alliés ont accepté de prolonger la plupart des réductions de la production pétrolière jusqu’en avril, offrant de légères exemptions à la Russie et au Kazakhstan, après avoir déterminé que la reprise de la demande suite à la pandémie de coronavirus était encore fragile malgré une récente remontée des prix du pétrole.
• Le vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson est le quatrième à recevoir l’approbation de Santé Canada. Ce vaccin à dose unique pourrait donner un élan majeur aux efforts de vaccination à l’échelle nationale. Le Canada s’attend à recevoir 10 millions de doses, avec une possibilité d’en acheter jusqu’à 28 millions d’ici la fin de septembre.

Marché américain

• La semaine dernière, tous les segments de voitures et de camions américains ont connu une augmentation de leurs valeurs de gros, soit +0,76 pour cent après celle de +0,68 pour cent enregistrée a semaine précédente.
• Les valeurs de gros des segments de voitures ont augmenté de
+1,11 pour cent comparativement à +0,85 pour cent la semaine précédente.
o Les voitures sport ont connu la hausse la plus marquée, pour la troisième semaine consécutive.
o Tous les autres segments de voitures (sous-compactes à pleine grandeur) ont enregistré des gains supérieurs à +1,00 pour cent pour la semaine.
• Les segments de camions ont connu des hausses inhabituelles pour la saison, mais le taux est demeuré stable par rapport à la semaine d’avant.
o Le segment des VUS sous-compacts a gagné +1,23 pour cent après avoir remporté la palme la semaine précédente avec une hausse de +1,39 pour cent.
o Les augmentations des segments de VUS de luxe ont toutes été largement inférieures à +0,50 pour cent, ce qui est très différent des hausses appréciables enregistrées par les segments grand public.

Nouvelles de l’industrie

• La fabrication de voitures neuve a connu des débuts difficiles en 2021 en raison de la pénurie mondiale de puces électroniques, des conditions climatiques extrêmes et d’un tremblement de terre au Japon. Un nouveau défi se profile à l’horizon : en raison des récentes tempêtes hivernales, on risque de manquer de la mousse utilisée dan la fabrication des sièges de véhicules. L’on prévoit que la production de certains équipementiers pourrait être touchée dès cette semaine.
• La pénurie de puces continue de perturber l’industrie; GM a annoncé le prolongement de certaines fermetures en raison de celle-ci, cette fois jusqu’en avril.
• Récemment, de nombreux équipementiers ont annoncé leurs projets d’électrification. La semaine dernière, c’est le géant de la livraison FedEx qui s’est joint au mouvement, annonçant ses plans de passer entièrement à l’électrique d’ici 2040.
• Cette semaine nous aurons enfin la chance de voir le nouveau Jeep Grand Wagoneer 2022; le dévoilement est prévu pour le jeudi 11 mars à midi HNE.

Au sujet du Canadian Black Book

Depuis 60 ans, le Canadian Black
Book offre à l’industrie canadienne de l’automobile, une source à la fois
fiable et impartiale d’information sur la valeur des véhicules. Aujourd’hui, l’entreprise
est au premier rang des fournisseurs de données sur la valeur des véhicules,
les prévisions de valeurs résiduelles et le décodage des NIV. Les outils et l’information
du Canadian Black Book sont considérés comme « l’autorité » en
matière de valeur des véhicules, non seulement par les concessionnaires et les
fabricants automobiles, mais également par les secteurs du financement à long
terme, de l’assurance et du marché de gros. En 2021 le Canadian Black Book
lance son service Enhanced Vehicle Matching (EVM), une technologie qui
permettra à l’industrie de décoder de façon plus uniforme les NIV à 17 chiffres
et de les jumeler à un ensemble spécifique de caractéristiques afin de pouvoir
faire une évaluation plus précise de chaque véhicule.

Coordonnées

Canadian Black Book Téléphone : 1 800 562-3150

Courriel : info@canadianblackbook.com www.canadianblackbook.com