Marché canadien de l’automobile 2021-04-13

April 15 2021
CBB

Prix de gros, semaine finissant le 9 avril

Les prix de gros des véhicules d’occasion canadiens ont connu une autre semaine de hausses record la semaine dernière, car l’industrie continue de ressentir les effets de la pénurie de véhicules neufs, du faible approvisionnement en véhicules neufs et d’occasion, ainsi que d’une forte demande pour les véhicules des deux types. Les voitures ont connu une hausse de prix hebdomadaire appréciable, pas aussi marquée que la semaine précédente mais bien au-delà des moyennes historiques. Les camionnettes et VUS ont dominé le marché avec des hausses hebdomadaires record.

Segments de voitures

• Les voitures d’occasion ont connu un autre bond record la semaine dernière, affichant une variation de +0,39 pour cent, ce qui est légèrement inférieur à la hausse de +0,52 pour cent enregistrée la semaine précédente.
• Tous les segments de voitures ont affiché une hausse pour la semaine, avec en tête les voitures intermédiaires, qui ont gagné +1,03 pour cent.
• Les voitures compactes (+0,67 pour cent), sous-compactes (+0,64 pour cent), pleine grandeur (+0,58 pour cent) et de luxe d’entrée de gamme (+0,47 pour cent) ont également enregistré des hausses supérieures à la moyenne.
• Les résultats des voitures sport (+0,17 pour cent) et des voitures de luxe (+0,23 pour cent) n’ont été aussi élevés, mais ces segments ont tout de même réalisé une augmentation.

Segments de camions

• Les valeurs des camions ont également connu une semaine record, soit une hausse de +0,84 pour cent après le bond de +0,60 pour cent de la semaine précédente.
• Tous les segments de camionnettes/VUS ont eu une semaine positive; les VUS sous-compacts de luxe ont à nouveau mené ces segments (et le marché) avec une augmentation de +1,76 pour cent, suivis des VUS pleine grandeur de luxe (+1,54 pour cent), des camionnettes compactes (+1,08 pour cent et des VUS intermédiaires de luxe (+1,02 pour cent); les quatre segments en tête ont donc à nouveau connu une augmentation supérieure à un pour cent.
• Les camionnettes pleine grandeur (+0,30 pour cent) et les VUS compacts de luxe (+0,36 pour cent) ont enregistré les résultats les plus faibles cette semaine, mais ces segments ont tout de même connu des hausses.

Prix de détail des véhicules d’occasion et volumes d’inscriptions

Comme du côté de l’occasion, les prix des véhicules neufs moyens ont continué à augmenter la semaine dernière (la moyenne mobile de 14 jours est maintenant de 25 168 $). La moyenne mobile de 28 jours est également en train d’augmenter, se rapprochant des tendances des moyennes quotidienne et de 14 jours, qui sont en hausse depuis la fin de février. Cette analyse est basée sur environ 130 000 véhicules affichés en vente chez les concessionnaires canadiens. Malgré le fait que le volume d’inscriptions ait à nouveau diminué la semaine dernière, si l’on regarde les moyennes mobiles de 14 jours et de 28 jours (celle de 14 jours se situant maintenant autour de 127 100, comparativement à environ 127 300 la semaine d’avant), les volumes d’inscriptions ont en fait commencé à afficher un mouvement positif si l’on se fie aux tendances quotidienne et hebdomadaire (voir page suivante).

Volume

Ventes de véhicules d’occasion au détail

Le volume d’inscriptions a connu une légère hausse la semaine dernière; l’Indice du volume d’inscriptions du CBB a monté à 0,996 de 0,992 où il était la semaine passée. L’Indice indique à présent que le volume total d’inscriptions est à un niveau similaire à la même période en 2020, ce qui démontre que les défis auxquels nous faisons face en lien avec la pandémie, et maintenant exacerbés par les difficultés de production, continuent de perturber les niveaux de stocks de véhicules d’occasion actuels.

Vente de gros

Le marché canadien de
gros a continué à se renforcer la semaine dernière; les valeurs des
camionnettes et VUS comme celles des voitures ont en effet poursuivi leurs
avancées en territoire positif. L’approvisionnement demeure faible et la
demande extrêmement élevée des deux côtés de la frontière. La demande de
voitures n’est pas aussi forte que celle des camionnettes et VUS, mais en
raison de la pénurie, les prix ont quand même augmenté.

Les taux de vente sont
demeurés robustes cette semaine, car les acheteurs continuent de vouloir se
restocker et semblent disposés à accepter les conditions des vendeurs,
particulièrement du côté des camions. Des taux de vente atteignant 85 pour
cent ont été observés cette semaine; un approvisionnement faible et une demande
forte font que tout véhicule vendable ne retourne pas aux enchères une deuxième
fois. L’on prévoit que cette demande élevée aux enchères se poursuivra cette
semaine, car des températures plus chaudes poussent la demande des
consommateurs à la hausse, et les marchands voudront continuer à renflouer leurs
stocks de véhicules d’occasion.

Le taux de change américain demeure favorable à l’exportation; les acheteurs qui exportent des véhicules vers les États-Unis continuent à exercer une pression sur l’approvisionnement canadien en raison de la demande élevée aux enchères. Le dollar canadien est demeuré assez stable la semaine dernière, mais ceci aura peu d’effet sur la demande et la hausse des prix se poursuit des deux côtés de la frontière.

Perspectives du Canadian Black Book sur le marché

Économie et gouvernement

• L’économie canadienne a jouté 303 000 emplois en mars, dépassant une fois de plus les prévisions et resserrant l’écart avec les niveaux prépandémiques, qui est aujourd’hui de seulement 296 000 emplois; toutefois, en raison des restrictions gouvernementales qui changent constamment, l’on prévoit que les statistiques d’emploi continueront de fluctuer. Le taux de chômage a été de 7,5 pour cent en mars; selon Statistique Canada, ce taux aurait été de 9,7 pour cent s’il incluait les Canadiens qui désirent travailler mais n’ont pas cherché d’emploi.
• Selon les modèles macroéconomiques mondiaux de Trading Economics et les prévisions des analystes, le taux de confiance des consommateurs canadiens avait augmenté à 51 points à la fin du trimestre. Ceci poursuit la tendance haussière observée tout au long de la pandémie, ce en dépit des défis auxquels est confronté le Canada.
• Le dollar canadien est demeuré à 0,80 $US la deuxième semaine d’avril, ce malgré un renouvellement des mesures de confinement attribuable à la troisième vague de COVID-19. Selon les modèles macroéconomiques mondiaux de Trading Economics, le dollar canadien se maintenir à ce niveau d’ici la fin du trimestre.
• Les prix du pétrole ont augmenté et dépassent 60 $US le baril pour la première fois depuis une semaine suivant l’annonce par le président de la Réserve fédérale américaine à l’effet que les perspectives de l’économie américaine se sont considérablement améliorées.

Marché américain

• Tous les segments de voitures et de camions américains ont connu une augmentation de leurs valeurs de gros cette semaine, soit +1,59 pour cent après celle de +1,82 pour cent enregistrée la semaine précédente.
• Les segments de voitures ont connu une autre semaine de gains importants avec une augmentation de +1,79 pour cent contre +1,99 pour cent la semaine précédente.
o Les neuf segments de voitures ont enregistré des gains de plus d’un pour cent; les voitures compactes (+2,54 pour cent) et sous-compactes (+2,04 pour cent) ont dépassé les deux pour cent.
o Les voitures compactes ont établi un record pour ce segment avec cette hausse de +2,54 pour cent. Il est normal pour ce segment d’augmenter à cette époque de l’année, mais pas autant. Pour la même semaine en 2019, l’augmentation avait été de +0,53 pour cent.
• Les segments des gros camions ont poursuivi leurs gains cette semaine (+1,48 pour cent), ce qui est inférieur au record de +1,73 pour cent établi la semaine précédente.
o Les 13 segments de camions ont affiché des gains, dont dix supérieurs à un pour cent.
o Les VUS compacts (+2,23 pour cent) et sous-compacts (+2,07 pour cent) ont également dépassé les deux pour cent, ce dernier segment pour la deuxième semaine consécutive.

Nouvelles de l’industrie

• L’arrivée du Hyundai Santa Cruz fort attendue est prévue pour le 15 avril. Ce nouveau modèle est une combinaison de VUS et de camionnette, construit sur plate-forme monocoque.
• GMC a annoncé un élargissement de la gamme de ses véhicules électriques Hummer, cette fois avec un VUS familial; la production devrait débuter en 2023.
• L’annonce de retards de production attribuables à la pénurie de puces électroniques est maintenant une norme hebdomadaire. GM, Ford et Hyundai sont quelques-uns des équipementiers qui ont annoncé de nouvelles perturbations de leur production. Ford a annulé les fermetures estivales habituelles à la majorité de leurs usines en raison de la pénurie qui les accable depuis des mois.

Au sujet du Canadian Black Book

Depuis 60 ans, le Canadian Black Book
offre à l’industrie canadienne de l’automobile, une source à la fois fiable et
impartiale d’information sur la valeur des véhicules. Aujourd’hui, l’entreprise
est au premier rang des fournisseurs de données sur la valeur des véhicules,
les prévisions de valeurs résiduelles et le décodage des NIV. Les outils et l’information
du Canadian Black Book sont considérés comme « l’autorité » en
matière de valeur des véhicules, non seulement par les concessionnaires et les
fabricants automobiles, mais également par les secteurs du financement à long
terme, de l’assurance et du marché de gros. En 2021 le Canadian Black Book
lance son service Enhanced Vehicle Matching (EVM), une technologie qui
permettra à l’industrie de décoder de façon plus uniforme les NIV à 17 chiffres
et de les jumeler à un ensemble spécifique de caractéristiques afin de pouvoir
faire une évaluation plus précise de chaque véhicule.

Coordonnées

Canadian Black Book

Téléphone : 1 800 562-3150

Courriel : info@canadianblackbook.com

www.canadianblackbook.com