Verona: Voiture calme, confortable et abordable


image
image
Prix de vente moyen Valeur de reprise Visiter la galerie Search All Verona
Obtenez le prix futur Valeur – Perte totale Calculatrice Prêt Participatif Votre cote de crédit

Suzuki Verona

La Suzuki Verona était le reflet de la volonté de l’entreprise de se tailler une place de choix dans le segment lucratif des berlines intermédiaires. Bénéficiant d'un prix particulièrement bas, continuez à lire pour en savoir plus sur cette voiture. Suzuki est une entreprise qui aspire depuis longtemps à se tailler sa propre place sur le marché des berlines intermédiaires en Amérique du Nord, à l'image de la Suzuki Verona. Lancé en Amérique du Nord en 2004, il a été vendu à l’international sous le nom de Daewoo Magnus. Néanmoins, c’était une voiture avec l’un des prix les plus bas de son segment qui a également réussi à apporter à la table des caractéristiques telles qu’une qualité de roulement agréable et un intérieur plus que convenable. Si vous cherchiez un moyen économique de rentrer dans la catégorie des berlines intermédiaires, la Vérone était définitivement ce qu'elle était, alors continuez à lire pour en savoir plus sur cette voiture géniale.

Un Moteur Frugal

Au cœur même de la ville de Vérone, se trouvait une puissante centrale à six cylindres de 2,5 litres avec une puissance frugale de 155 chevaux et 177 lb-pi. de couple - un moteur qui n’a pas eu à travailler très dur pour permettre à la voiture d’effectuer à la fois des tâches de conduite quotidiennes simples et des manœuvres de dépassement plus exigeantes. Étonnamment, il s’agit d’un moteur qui a fini par devenir l’un des moteurs les plus fiables de sa catégorie, en particulier par rapport aux quatre cylindres en ligne présents chez la plupart des concurrents. Les changements de vitesse bien synchronisés constituaient l’aspect le plus remarquable de la transmission à quatre vitesses à laquelle le moteur était couplé.

Plusieurs Niveaux De Finition à Choisir

Il y avait beaucoup de beauté à trouver dans la Vérone aussi, bien que subtilement. La Vérone la plus économique a été baptisée trim S et elle intègre des fonctionnalités telles que la climatisation, des jantes de 15 pouces, une entrée sans clé, un lecteur CD, des accessoires à pleine puissance et un régulateur de vitesse. Si vous montez au LX, vous avez des alliages de 16 pouces, une commande de climatisation et des commandes auxiliaires au volant à distance. Enfin, la EX était au sommet de la gamme avec des objets tels qu'un toit ouvrant électrique, des sièges chauffants et un rétroviseur électrochromatique. Cette garniture comprenait également le contrôle de la traction en option supplémentaire.

La Société a Pris Note Du Marché

Près d'un an après son lancement, Suzuki s'est attachée à améliorer encore davantage la Verona en y ajoutant un système standard de surveillance de la pression des pneus, des airbags latéraux et un coffre à outils intégré au coffre. Le toit ouvrant a été rendu standard sur les niveaux de finition LX avec les freins antiblocage devenant la norme peu de temps après. Il y avait aussi beaucoup à aimer à l'intérieur, avec plaisir à regarder des jauges et de nombreux matériaux qui transmettaient une pointe de qualité dans toute la cabine. Subtil et discret à tout faire Ornée de lignes assez conservatrices, la Suzuki Verona avait une saveur quelque peu européenne - grâce au style de Giorgetto Giugiaro ItalDesign. C’était une voiture bien conçue qui parlait du sérieux et du goût élégant de ses propriétaires. Au total, la Suzuki Verona est un conducteur quotidien plus que pratique qui vous garantit de vous emmener exactement où vous voulez être, exactement quand vous en avez besoin. Bien qu’elle ne soit plus disponible qu’aujourd’hui en tant que voiture d’occasion, il n’ya aucune raison de ne pas investir dans cette voiture.